Togo : Denise Ali, reine des sciences et technologies

0
155
Denise Ali (au milieu), gagnante de la première édition du concours Reine des sciences et technologies
Denise Ali (au milieu), gagnante de la première édition du concours Reine des sciences et technologies
Mangliwe Denise Ali remporte la couronne de reine à l’issue de la première édition du concours « Reine des sciences et technologies », samedi le 08 octobre 2022 à Lomé.

Promouvoir l’écriture de l’excellence en stimulant des filles pour les filières des sciences, tel est le but poursuivi par la Fondation Assaal à travers le concours « Reine des sciences et technologies ». 12 jeunes filles, toutes lycéennes des séries scientifiques, finalistes au concours, ont participé à l’apothéose.

Denise Ali, élève en classe de seconde CD à Kara  s’est distinguée avec une moyenne de 16,8125. Aux côtés de la reine Denise, on retrouve Mikafui Olivia Lokossou, première duchesse et Ornella Adjélé Victoire Wilson Bahun, deuxième duchesse.

La reine et ses duchesses repartent respectivement avec des enveloppes de 5, 3 et 2 millions F CFA. Les 09 autres finalistes ont été gratifiées d’un chèque de 500 000 F CFA chacune.

Pour le trio gagnant, c’est l’accomplissement d’un rêve, surtout pour la sacrée reine qui affirme :

J’aime les compétitions et pour ce concours, je me suis donné à fond. Je suis très contente d’être la première Reine de sciences et technologies. Personnellement j’aime les femmes. J’aimerais les aider à régler leurs problèmes de conception. J’aimerais donc devenir gynécologue plus tard.

Les finalistes ont compéti dans des épreuves écrites de mathématiques et de physique ainsi qu’orales en français et anglais. A l’occasion, l’honorable Abira Bonfoh, organisatrice de l’évènement félicite les lauréates de ce premier concours qui promeut l’excellence de la jeune fille en sciences et technologies.

Sachez que vous portez en vous l’espoir de la République. Celui de devenir ces femmes de sciences au parcours inspirant dont le Togo a et aura inéluctablement besoin.

Présent également à cette cérémonie, le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayewouadan a félicité et appelé les jeunes filles à démontrer leurs capacités pour occuper les espaces qui se libèrent désormais. La deuxième édition s’annonce pour bientôt.

 

Egalement sur Le clik : 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici