Renversé au Burkina, le lieutenant-colonel Damiba se réfugie à Lomé

0
57
Le lieutenant-colonel Sandaogo Damiba
Le lieutenant-colonel Sandaogo Damiba
Renversé par coup d’Etat le 30 septembre 2022, l’ancien président du Burkina-Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba est à Lomé, la capitale du Togo, dimanche, le 02 octobre. Pourquoi accorder l’asile à ce lieutenant-colonel qui a écarté Roch Christian Kabore par coup d’Etat en janvier dernier ? Le gouvernement togolais s’explique.

Paul-Henri Sandaogo Damiba est effectivement au Togo, confirme le ministre de la Communication et des Médias, Prof. Akodah Ayewouadan. La présence au Togo du président déchu s’inscrit dans l’esprit de l’engagement du Togo à contribuer au maintien de la paix dans la sous-région, explique le porte-parole du gouvernement.

Le Togo, comme la Cedeao salue le fait que l’esprit de paix l’ait emporté.  L’accueil de M. Damiba fait partie de cet esprit.

Damiba a été  renversé par le capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans. Il a annoncé sa destitution à la télévision vendredi soir. L’ex-dirigeant a conditionné sa démission par l’imposition de quelques conditions.

Il demande au capitaine Traoré de respecter les engagements pris avec la Cedeao pour la poursuite de la réforme de l’Etat, la garantie de sa sécurité et de ses droits, ainsi que ceux de ses collaborateurs. Autre condition, la poursuite de la réconciliation nationale.

La junte dirigée par le capitaine Ibrahim Traoré devra faire face à la poussée djihadiste que connaît le Burkina Faso.

 

Egalement sur Le clik : 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici