[Billet] Tout au nom de la vie chère

0
95
@ http://dessins-de-presse-niger.over-blog.com
@ http://dessins-de-presse-niger.over-blog.com
‘’La vie chère’’ serait-il le terme le plus utilisé en 2022 ? Tout le monde en parle. Ne dit-on pas que l’occasion fait le larron ? Tout est devenu chère au pays. Même pour gonfler le pneu de son véhicule, il faut dépenser doublement. Aussi les produits fabriqués localement à partir de ressources disponibles surplace ont-ils doublé de prix.
12H, dans un coin connu de la capitale, M. X vient prendre sa noix de coco. Surprise : le prix du fruit a doublé. Soucieux de connaitre les raisons, la revendeuse lui répond par une interrogation avec un air souriant : « n’es-tu pas au courant de la guerre entre la Russie et l’Ukraine ? » Quel est le rapport entre la noix et le conflit entre ces deux pays – ce conflit devenu viral et au nom duquel les prix de ‘’tout’’ s’envolent au quotidien ? Peut-être logique. Surtout que les prix des produits pétroliers ont augmenté. Ceux du gaz butane aussi. C’est dans ce contexte difficile que les élèves ont repris le chemin de l’école, le 26 septembre.
En attendant, la presse, comme les croyants et leur chapelet, récite les 10 commandements… plutôt les 10 mesures prises par le président pour juguler la crise. Suffisent-elles ? Seuls les vrais concernés pourront répondre. Parce que, loin de la réalité que vit le peuple, une certaine couche sociale considère tout ce qui se dit ici et là comme quelques lignes d’un roman – de la pure fiction. Pour ces personnes, la vie chère n’existe que de nom. Ils en entendent parler à la télé.
Elisée Rassan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici