‘’Ateba Coding Bootcamp’’, premier bootcamp de codage au Togo

0
107
Eloim Oula Domingo-Maeder, analyste-programmeur et ingénieur en sécurité informatique et développeur
Eloim Oula Domingo-Maeder, analyste-programmeur et ingénieur en sécurité informatique et développeur

Le tout premier bootcamp de codage au Togo se tiendra dans la ville de Tsévié à partir du mois d’octobre 2022. Dénommé ‘’Ateba Coding Bootcamp’’, il vise à transmettre aux participants des connaissances pratiques en développement web et développement web & mobile. Plus de détails sur le programme dans cette interview du promoteur, Eloim Oula Domingo-Maeder, analyste-programmeur et ingénieur en sécurité informatique et développeur indépendant depuis 2018.

…………………….

Vous organisez le premier coding bootcamp du Togo. Qu’est-ce que c’est et qui peut y participer ?

Un bootcamp est un programme de formation intensif à court terme qui enseigne aux étudiants des compétences techniques et pratiques. ‘’Ateba Coding Bootcamp’’ se fera dans deux (02) domaines précis : le développement Web et développement Web & Mobile. Il permettra d’écrire le plus de projets et de se familiariser avec tous les concepts en peu de temps. Ainsi tous les jeunes de Tsévié et de Lomé qui souhaitent travailler comme développeurs web ou mobile ou encore programmeur, peuvent s’inscrire à nos formations intensives en développement web, design UX/UI, base de données et font, back-end de 5 jours par semaine. La formation se déroule sur 12 semaines pour les développeurs Web et 16 semaines pour les développeurs web & mobile. Elle débute le 17 septembre prochain à Tsévié Wémè, derrière le Lycée 1.

Comment l’idée vous est-elle venue ?

Au-delà de tout je suis chrétien et je me définis comme disciple de Jésus. Ma mission est d’impacter à travers mon travail et de servir ma communauté avec les dons que Dieu m’accorde. C’est pour cela que j’ai appelé ce projet ‘’Ateba’’. Ce qui veut dire don ou capacité donnée par Dieu pour servir sa communauté. Ce projet a une devise et elle est la suivante : ‘’Nunyuie me Xэ va Dzэgbe nyuie é plэmva’’ – une expression Ewe qui signifie littéralement ‘’Le bonheur est mienne’’.

Quels sont les moyens que vous mettez en œuvre pour vous faire connaître ?

Nous misons sur la communication de proximité dans la ville de Tsévié. Nous sommes aussi présents sur tous les réseaux sociaux. Il suffit de rechercher : projet Ateba. Nous serons dans les écoles de Tsevié dès la rentrée scolaire 2022-2023.

D’autres acteurs proposeraient le même service sur le marché ? Comment vous démarquez vous de cette concurrence ?

C’est sûr qu’il y a d’autres entreprises privées qui font des prestations de service en informatique. Mais le bootcamp à proprement parler, non, je n’en connais pas. Surtout pour nous démarquer, notre suivi ne se limite pas qu’aux 12 ou 16 semaines. En effet, grâce à nos partenaires, nous mettrons en place un écosystème ou les alumni (terme désignant les étudiants issues d’un bootcamp) seront directement employés sur des projets de 6 mois, voire 2 ans.

Vous faites également des sensibilisations et en même temps des formations à l’endroit des parents sur comment contrôler leurs enfants face aux dangers que présente l’internet. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Les réalités du monde numérique sont très souvent difficiles à comprendre pour nos parents. L’internet est un couteau à double tranchant qui peut être à l’origine de plusieurs incidents dans le cas où il y a un laisser-aller. Je cite, pour mieux expliciter ma pensée, le livre de Deutéronome 4 : 9. « Seulement, prends garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n’oublies les choses que tes yeux ont vues, et qu’elles ne sortent de ton cœur ; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants ». Ainsi ce programme de formation qui a commencé depuis le 1er septembre, s’adresse aux organisations, des églises, des groupes de parents pour que les échantillons de parents formés puissent transmettre fidèlement la formation dans le but de toucher un grand nombre. La formation se fait par vague. Elle est traduite en Ewe. Dans les prochaines semaines, d’autres langues s’y ajouteront pour toucher plus de personnes. La formation sera disponible sur nos canaux de diffusion et sur notre site web dans les prochains jours. Vous pouvez consulter notre site web www.projetateba.tk.

Entretien réalisé par Akuété Francisco

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici