Du franc CFA à l’Eco, l’Université de Lomé accueille les états généraux

0
228

L’Université de Lomé accueille les états généraux de l’Eco, dès ce mercredi 26 mai 2021. Près de 200 invités sont attendus à ce colloque, initiative de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université de Lomé. Elle vise à évoquer les contours de la nouvelle monnaie, comment va se faire la transition du franc CFA à l’Eco et dans quelle mesure elle embrasse tous les Etats de la Cedeao.

L’Eco devrait à terme remplacer le F CFA dans les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, et devenir plus tard la monnaie unique des 15 pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. La transition de l’ancienne monnaie à la nouvelle sera à l’ordre du jour des états généraux. Ils se terminent le vendredi 28 mai.

Une première rencontre va réunir les économistes avec un modèle économétrique et un « second sous forme de panel avec les sociétés civiles, les politiques et les faiseurs d’opinion », précise RFI.

◼️ Le FMI promet 135 milliards de francs CFA au Togo

Les anti-CFA seront au rendez-vous, en l’occurrence, Kako Nubukpo, l’initiateur du colloque. Il estime, depuis 20 ans, que le franc CFA n’est pas une bonne monnaie.

Les « Conversations monétaires de Lomé » vont se tenir tous les deux ans pour faire le point notamment sur l’évolution de l’éco.

L’éco, faut-il le rappeler, a été décidée à Abidjan par les présidents français et ivoirien, Emmanuel Macron et Alassane Ouattara, le 21 décembre 2019.

◼️ L’économie togolaise résiliente en 2020 malgré la covid-19

◼️ Togo : élaboration d’une politique d’intégration des TIC dans l’enseignement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici