France : Nicolas Sarkozy de nouveau devant la justice

0
146

Après sa condamnation dans l’affaire dite des « écoutes », l’ancien président français Nicolas Sarkozy doit maintenant s’expliquer sur ses comptes de la campagne présidentielle de 2012.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d’avoir dépassé de 20 millions d’euros le plafond légal autorisé pour une campagne. Limité à 22 millions et demi d’euros pour les 02 tours, le candidat de l’UMP est allé à 43 millions.

Ces dépassements ont été possible grâce à un système de fausses facturations organisé par l’agence d’évènement Bygmalion en charge de la campagne de Sarkozy. Mais l’ancien président était-il au courant que ses frais de campagne dépassaient largement le plafond fixé par la loi ?

Nicolas Sarkozy rassure qu’à l’époque président et candidat à sa propre succession, il n’avait pas le temps de se plonger dans ces comptes et ne savait rien de tout cela. Une version pourtant contestée par son directeur de campagne qui affirme l’avoir alerté sur la flambée des dépenses en vain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici