Le Togo siffle la fin de l’occupation illégale du littoral

0
99

Les occupants illégaux du littoral togolais vont devoir plier bagages, avant le 03 mars 2021. Cette décision prise par le gouvernement en août 2020, vient d’être rappeler aux populations par le ministre chargé de l’administration territoriale, de la sécurité, de l’économie maritime, et celui de l’urbanisme.

06 mois, c’est le temps accordé aux personnes qui exploitent, sans autorisations, des installations sur la plage. Ce délai qui leur a été notifié depuis mars 2021 va bientôt s’expirer. Les concernés devraient libérer le littoral au risque de s’exposer à la rigueur de la loi.

Le gouvernement précise qu’à partir du 03 mars prochain, « les dispositions législatives et réglementaires sanctionnant ces infractions seront appliquées dans toute leur rigueur ».

Aucun individu ne pourrait se prémunir ou se prévaloir d’un titre foncier ou d’un droit de propriété relatif au domaine public maritime qui contient outre la mer, les lagunes, les étangs salés, les fleuves, les rivières navigables, est inaliénable, rappelle République togolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici