La pauvreté recule au Togo

0
82

L’incidence de pauvreté et d’autres indicateurs démonstratifs prouvent qu’au fil des années, les conditions de vie des citoyens togolais sont en constante amélioration.

L’incidence de pauvreté évalue le taux de pauvreté dans un pays. Depuis 2006, elle est en baisse au Togo, comme le conclut l’Enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) présentée par le gouvernement, le 29 octobre 2020, à Lomé.

De 61,5% en 2006 à 45,5% en 2019 

Evaluée à 61,5% en 2006, 58% en 2011 et 51% en 2015, l’incidence de pauvreté est descendue à 45,5% en 2019. De fait, le seuil de pauvreté est de 273 628,3 francs CFA par an et par personne.

Lomé a l’incidence la plus basse avec une proportion de 22,3%. Elle est suivie par la région centrale (47,3%), la région des Plateaux (48,9%). La région des Savanes est celle qui a l’incidence de pauvreté la plus élevée (65,1%).

L’enquête a été organisée en 2018 et 2019. Elle a permis de collecter des données auprès de 6 171 ménages. Après extrapolation de ces données, on dénombre 1 812 591 ménages touchés pour une population de 7 635 896 habitants dont 52,3% de femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici